Les plages du débarquement

A découvrir lors de votre séjour en Normandie

Votre hôtel près de Deauville constitue un point de départ idéal pour suivre l’histoire et partir sur les traces des soldats lors de la « Journée du Jour J » du 6 juin 1944.

Véritable musée à ciel ouvert, vous visiterez ces lieux chargés d’histoire et d’émotions. Les stigmates de cette journée aussi sanglante que mémorable sont encore visibles : batteries, bunkers et cimetières vous permettront de mieux comprendre ce qu’il s’est passé ce jour-là.

Vous pouvez également passer par des tour-operateurs spécialisés pour des visites guidées, en jeep,  etc. comme Gold Beach.

Votre hôtel près de Deauville vous livre de précieux conseils pour la visite !

 

Utah Beach – Plage de Normandie

Débarquement américain

La plage Utah a été sélectionnée du fait de son emplacement stratégique, permettant de s’emparer du Port de Cherbourg. Le musée du Débarquement de l’Utah est placé à l’endroit même où a eu lieu l’assaut du 6 juin 1944. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de suivre le parcours chronologique complet de cette journée. En point d’orgue de cette visite, vous pourrez admirer un véritable bombardier B-26.

Propice à un assaut amphibie, les dunes ont été truffées d’une trentaine de « nids de résistance ». Dans la nuit, deux troupes de parachutistes ont été larguées sur cette plage et dès l’aube, la division d’infanterie américaine planifie de débarquer devant les dunes avec le soutient des chars amphibies. Par erreur providentielle et du fait des forts courants ce jour-là, les marines dérivent sur 2 km. Les péniches abordent donc et les soldats américains rencontrent que très peu de résistance. La plage est très vite nettoyée de tout obstacle.

A voir pendant votre séjour en Normandie :

  • Utah Beach
  • Le Musée du Débarquement

Omaha Beach – Plage de Normandie

Débarquement américain

Omaha Beach a très certainement subit les plus importantes pertes, ce 6 juin 1944. Le débarquement a d’ailleurs bien faillit échouer. Depuis ce jour, la plage porte depuis le surnom de Bloody Omaha : la sanglante Omaha.

Si vous partez sur les traces des évènements du 6 juin 1944 pendant votre séjour en Normandie, vous ne pouvez manquer de faire une longue escale sur cette plage. Recueillez-vous au cimetière américain où 9 387 pierres tombales sont parfaitement alignées sur cette pelouse verdoyante. Le silence qui y règne et l’émotion est palpable.

L’aménagement de cette plage n’était pas idéal pour un assaut amphibie. Des nids de mitrailleuses, canons, mortiers et champs de mines présentaient d’autant plus des risques et pouvaient mettre en péril la réussite de cet assaut. En outre de l’artillerie lourde, des assauts par la marine pendant la nuit, la défense des allemands est encore quasi-intacte pour l’assaut final. Face à la résistance des allemands, à la marée qui réduisait peu à peu la plage et aux renforts qui peinaient à arriver sur la plage, les américains ont vécu pendant plusieurs heures un vrai calvaire. Les GI’s parviendront après de lourds efforts à s’infiltrer par petits groupes et l’opération s’achèvera par un succès.

Les pertes s’élèveront à plus de 3 000 morts.

A voir :

  • Omaha Beach
  • Cimetière américain de Colleville-sur-Mer
  • Musée Mémorial d’Omaha Beach
  • L’Overlord Museum

Gold Beach – Plage en Normandie

Débarquement britannique

Au centre de la zone de débarquement, vous pourrez voir les vestiges de cette bataille de Normandie : le pont artificiel d’Arromanches construit de blocs de bétons.

Après avoir débarqué sans trop de difficultés, la brigade britannique fait face à une forte opposition au village du Hamel. Les pertes pour les britanniques sont lourdes. Il faudra compter sur le renfort des chars d’assaut pour nettoyer la zone dans le courant de l’après-midi.

25 000 hommes britanniques ont ainsi débarqués sur Gold Beach et détiennent, le soir venu, la plage sur 10 kilomètres.

A voir :

  • Gold Beach
  • Le Musée du Débarquement
  • Arromanches 360

Juno Beach – Plage du débarquement

Débarquement canadien

Les 14 000 canadiens et 9 000 britanniques venus pour défendre la plage Juno vont subir de lourdes pertes. Devenue une station balnéaire chic à la fin du XIXème siècle, le décor sera tout autre en ce jour de 6 juin 1944. Canons antichars, mitrailleuses et autres artilleries lourdes  vont s’échelonner en enfilage le long du rivage.

Sur la plage, le retard d’arrivée des chars pèsent sur l’infanterie qui subit de lourdes pertes. Mais les canadiens résistent et luttent avec bravoure. Ils progressent peu à peu. Ils essuient des tirs de snipers, doivent passer au-delà des obstacles. Sur terre, du matériel lourd encombre la plage qui se réduit avec la montée de la marée.

A voir :

  • Juno Beach
  • Contre Juno Beach

Sword Beach – Plage de Normandie

Débarquement britannique

Lieu où s’est déroulée la 70ème cérémonie du Débarquement. C’est sur la plage Sword qu’a débarqué, le 6 juin 1944, le commando franco-britannique. La plage Sword s’étendant théoriquement de Langrune à Ouistreham. Ce sera finalement sur un front assez étroit que se déroulera l’attaque.

La 3ème division britannique, soutenue de chars spéciaux, débarque en premier sur la plage dans une zone étroite, surnommée très justement « La Brèche ». Hermanville est nettoyée dans le courant de la matinée grâce à la persévérance des britanniques, qui ont su faire tomber le «Mur de l’Atlantique ».

A voir au cours de votre séjour normand :

carte_plages-debarquement

Avec un accès rapide aux principaux axes routiers, les Jardins de Deauville est l’hôtel près de Deauville et pour vous rendre sur les plages.

Les plages et les édifices religieux font de la Normandie une région chargée d’histoire.